Agenda

> Proposez un événement

NewsLetter


Cinémas :

Danse, talent et sensibilité

Jeune villeneuvois talentueux de 20 ans, le danseur Soufiane Benkamla, alias Sosax, a remporté, en décembre dernier, la grande finale du concours "Ma Ville a du talent", à l'unanimité du jury.

Retour sur le parcours d'un enfant des quartiers, de Villeneuve à Paris, en passant par Bordeaux.





Enfant, Soufiane imaginait plutôt faire carrière... dans le foot. Plus de 10 ans durant, il a usé ses crampons sur les stades de Villeneuve, Casseneuil et Agen.
Ce n'est qu'à 16 ans qu'il découvre le hip-hop lors d'un atelier à la maison des jeunes de Marot-Marès, qu'il fréquente alors. Il y fait la rencontre de Nahim, professeur de hip-hop au Centre culturel. Le premier cours est une révélation. Nahim repère tout de suite le potentiel de l'adolescent et l'incite à aller plus loin. Soufiane se met à s'entraîner sérieusement chez lui. Il suit les cours de hip-hop avec assiduité et reçoit en retour de ses efforts, beaucoup d'encouragements et de compliments de la part de son professeur et du public devant lequel il commence à se produire. Le timide Soufiane se choisit un nom de scène et s'appellera désormais Sosax.
Après une année d'entraînement au Centre culturel, Nahim l'incite à postuler à un centre de formation professionelle de danse à Bordeaux, Révolution. Sélectionné sur vidéo, Sosax est invité à participer à une audition. Il convainc le jury et entre pour deux ans à Révolution. Très vite, son style très personnel et la qualité de son interprétation sont repérés par l'un de ses professeurs, également chorégraphe de la compagnie rattachée au centre. Sa première année de formation à peine achevée, il intègre donc la compagnie Révolution.
Depuis, Sosax a également participé à un spectacle d'une autre compagnie professionnelle, Käfig rattachée au Centre chorégraphique national de Créteil, en région parisienne.
Le voilà, trois ans seulement après avoir débuté la danse, plongé dans le milieu professionnel, et partageant la scène avec de très grands danseurs.

Au printemps dernier, c'est poussé par ses amis villeneuvois que Sosax se présente au concours "Ma Ville a du Talent". Après une audition au théâtre Georges-Leygues, il est sélectionné pour participer à la demi-finale avec 10 autres candidats, qu'il remporte haut la main. Durant l'été, la Ville le programme en première partie d'un concert des Mercredis de la Cale. Le public villeneuvois le découvre et c'est un véritable coup de foudre réciproque. Le solo qu'il présente, entre hip-hop et danse contemporaine, est tout en sensibilité et poésie. Les spectateurs sont touchés en plein coeur et l'ovationnent.
En décembre, c'est empli de la fierté de représenter sa ville et prêt à montrer qui il est et ce dont il est capable, qu'il se rend au théâtre des Hauts-de-Seine à Puteaux où il décroche, à l'unanimité du jury, la finale de la première édition de "Ma ville a du talent".
Depuis, les propositions artistiques affluent. Mais pas question pour le jeune danseur de se disperser, de partir sur 1000 projets à la fois. Il veut prendre le temps de la réflexion, et choisir avec soin ceux qui lui permettront d'avancer vers le grand danseur qu'il est, de toute évidence, amené à devenir.

Ecouter l'interview de Sosax :